activation


activation

activation [ aktivasjɔ̃ ] n. f.
• 1910; de activer
1Chim. Opération consistant à augmenter les propriétés physiques ou chimiques d'une substance (généralement en la soumettant à des radiations). Activation de l'ergostérol, du charbon. Biochim. Activation d'un enzyme.
2Phys. Énergie d'activation, nécessaire à une molécule pour passer d'un état électronique métastable à un état instable. ⇒ phosphorescence.
3Physiol. Ensemble des changements produits dans l'œuf durant le processus de fertilisation.
4Cour. Fait de rendre actif, de devenir actif. L'activation des mouvements sociaux entraînée par la hausse du coût de la vie.

activation nom féminin Action d'activer ; accélération : L'activation des travaux. Biologie Ensemble des transformations induites dans l'ovule animal par la pénétration du spermatozoïde, à l'exception de l'appariement des chromosomes mâles et femelles. (Il s'agit notamment du rejet du liquide périvitellin et d'un accroissement intense de la respiration cellulaire, parfois aussi de l'expulsion du second globule polaire.) Chimie Passage d'une molécule, d'un atome ou d'un ion de sa forme normale à une forme plus riche en énergie et plus apte à entrer en réaction. (Elle peut être obtenue par apport d'énergie thermique, électrique ou par irradiation.) Cristallographie Action de l'agitation thermique qui permet la migration des atomes dans une structure cristalline. Économie Mise en œuvre d'une procédure organisée à l'avance. (On procède, par exemple, à l'activation des droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international.) Pétrole Pompage ou drainage pour la récupération du pétrole d'un gisement dont l'écoulement spontané est insuffisant. Physique Action de rendre radioactif un élément soumis à l'irradiation d'un flux de particules (en général des neutrons). [Les caractéristiques du rayonnement émis par l'élément irradié permettent d'en déterminer la concentration dans l'échantillon examiné. Cette méthode est souvent utilisée pour l'étude des matériaux et en biologie.] ● activation (expressions) nom féminin Énergie d'activation, grandeur définie par la loi d'Arrhenius et qui intervient dans l'expression des vitesses de réaction. Activation corticale, excitation des neurones corticaux et sous-corticaux par l'intermédiaire d'un stimulus quelconque.

activation
n. f. PHYS NUCL Action de communiquer à une substance des propriétés radioactives.

⇒ACTIVATION, subst. fém.
Fait d'activer, de rendre actif.
BIOLOGIE :
1. La fécondation, ou union des gamètes, est un phénomène assez complexe. (...) Le second aspect du phénomène est l'activation de l'œuf. Celui-ci « dormait » en une vie ralentie. Parfois même il n'avait pas achevé de mûrir. L'intrusion du spermatozoïde déclenche une expulsion énergique de déchets, la formation d'une membrane protectrice, l'achèvement de la maturation s'il y a lieu, en tout cas une intense accélération respiratoire. Quel est l'organite du gamète mâle qui provoque de tels effets? La pointe antérieure? Le chondriome? L'aster? Ces délicates questions sont loin d'être résolues.
Encyclop. Lar. t. 2, 1968, p. 693.
CHIMIE :
2. ... l'activation [de la saccharification] ... est causée par l'acidité bactérienne.
BOULLANGER, Malterie, brasserie, 1934, p. 239.
3. Activation. Phénomène concernant certaines molécules, les rendant aptes à entrer en réaction parce qu'elles disposent d'une plus grande énergie. Cet apport d'énergie, augmentant leurs vibrations, peut être produit par plusieurs causes : chocs entre molécules, augmentant avec la température; action d'un rayonnement dû à des particules ou des photons. Se distingue de l'excitation des atomes en ce qu'elle n'est pas quantifiée. Phénomène qui a lieu en dessous de la température de dissociation des molécules.
Sc. 1962.
MÉDECINE :
4. L'activation hémolytique, au moyen de venin de cobra, de sérum cancéreux rendu inactif par la chaleur, n'a donné aucun résultat.
ROUSSY ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 5, 1920-1924, p. 463).
5. Des modifications du tracé EEG peuvent être recherchées de parti pris chez des sujets normaux soumis à la projection d'un film comme ils le seraient à un autre mode d'activation (photique, cardiazolique, etc.).
Note sur l'électroencéphalographie pendant la projection cinématographique chez des adolescents inadaptés. Revue internationale de filmologie, n° 16, janv.-mars 1954, p. 51.
PHYS. ,,Action de rendre radioactif un ou plusieurs des éléments contenus dans une substance, en soumettant celle-ci à une irradiation ou à un bombardement appropriés.`` (Sc. 1962).
6. Quand on produit l'activation d'une substance au voisinage du radium à l'air libre, on obtient des résultats irréguliers, ...
Mme P. CURIE, Traité de radioactivité, t. 1, 1910, p. 328.
Rem. Principaux syntagmes : a) analyse par activation. ,,De même que chaque élément a un spectre d'émission optique qui lui est propre, il a aussi un spectre de rayons y qui permet de l'identifier. En effet en bombardant de neutrons une substance pendant un temps suffisant, on la rend radioactive, et le spectre de rayons y émis permet de l'identifier et de déterminer la nature et les proportions relatives des éléments chimiques présents dans l'échantillon. Cette méthode s'applique à un grand nombre d'éléments et permet des sensibilités importantes, quelques dizaines de parties par million (p. p. m.) pour le fer et le calcium, et 10-4 p. p. m. pour les terres rares.`` (Encyclop. Lar. t. 3, 1968, p. 172); b) courbe d'activation. ,,Courbe donnant, en fonction du temps, l'activité d'une source radioactive au cours de son exposition à un flux de neutrons.`` (Nucl. 1964); c) énergie d'activation. ,,Énergie minimale nécessaire qu'une particule doit avoir pour produire une réaction nucléaire. Pour une particule chargée cette énergie est égale à la répulsion coulombienne du noyau cible. Pour un neutron elle est nulle, car il n'existe pas de répulsion électrostatique.`` (ibid.).
PHYSIOL. VÉGÉTALE. ,,Cause qui détermine le développement d'un méristème jusque-là dormant.`` (Lar. encyclop.).
PSYCHOL. Activation d'un instinct :
7. L'activation d'un instinct, et inversement la formation d'un instinct à partir d'une habitude... manifestent la solidarité et l'unité profonde des deux formes que nous avions craint de découvrir [la conscience et l'entéléchie].
R. RUYER, La Conscience et le corps, 1937, p. 135.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1910 phys., Lar. mens. ill., p. 644 : activation :action de communiquer à un milieu des propriétés radioactives.
Dér. de actif; suff. -ation.
STAT. — Fréq. abs. litt. :1.
BBG. — BÉL. 1957. — FROMH.-KING 1968. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — HUSSON 1970. — LAL. 1960. — MUSSET-LLORET 1964. — Nucl. 1964. — PLAIS.-CAILL. 1958. — Sc. 1962.

activation [aktivɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1904, in Rev. gén. des sc., no 2, p. 61; de activer, et suff. -ation.
1 Sc. a Chim. Opération qui consiste, par un accroissement d'énergie des atomes ou des molécules, à augmenter les propriétés physiques ou chimiques (d'une substance) pour accroître l'efficacité (de cette substance) ou pour (la) rendre plus apte à entrer en réaction. || Activation de l'ergostérol, du charbon. || Activation enzymatique, activation d'une enzyme, transformation d'un précurseur enzymatique en enzyme réellement active. || La coagulation sanguine nécessite l'activation de la prothrombine en thrombine active.
0 (…) Activation par un précurseur : l'enzyme est activé par un corps qui est un précurseur plus ou moins lointain de son substrat immédiat.
Jacques Monod, le Hasard et la Nécessité, p. 89.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Enzyme d'activation, enzyme impliquée dans la synthèse des protéines.
b Phys. Fait de communiquer à un milieu des propriétés radioactives. || Activation neutronique. || Analyse par activation, détermination des éléments constitutifs d'un échantillon rendu radioactif.
c Biol. Première phase de la fécondation, qui suit la pénétration du spermatozoïde dans le gamète femelle, et au cours de laquelle celui-ci, devenu œuf, sort de son état d'inertie physiologique et augmente considérablement ses échanges avec le milieu extérieur. || L'activation de l'œuf.
d Biol. Augmentation de l'excitabilité (d'une structure nerveuse).
2 Cour. Fait de rendre actif, de devenir actif. || L'activation des mouvements sociaux entraînée par la hausse du coût de la vie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • activation — n. 1. the process of making active. Syn: energizing, activating [WordNet 1.5 2. making active and effective (as a bomb). [1913 Webster] Note: certain devices, as bombs or artillery shells, are designed to be unable to operate until a specific… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Activation — Activation. См. Активация. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • activation — (n.) 1906, noun of action from ACTIVATE (Cf. activate) (v.) …   Etymology dictionary

  • Activation — This article describes the term used in chemistry and biochemistry. : For activation (installing) of computer software, see product activation. : For activation (calling) of a subroutine in computing, see Subroutine. Activation in (bio )chemical… …   Wikipedia

  • Activation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Activation peut faire référence à : en physique nucléaire (au contraire de la contamination qui n est finalement qu un salissement de surface) décrit …   Wikipédia en Français

  • activation — See activate. * * * ▪ psychology also called  arousal        in psychology, the stimulation of the cerebral cortex into a state of general wakefulness, or attention. Activation proceeds from various portions of the brain, but primarily from the… …   Universalium

  • activation — aktyvacija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Akytųjų medžiagų apdorojimas, kad padidėtų jų gertis. atitikmenys: angl. activation vok. Aktivation, f; Aktivierung, f rus. активация, f; активирование, n pranc. activation, f …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • activation — aktyvacija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Dirbtinių radioaktyviųjų izotopų gavimas stabilius atomų branduolius apšaudant neutronais, protonais, deuteronais, kitais branduoliais arba švitinant gama kvantais.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • activation — aktyvacija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Medžiagos žadinimas (kaitinimas, švitinimas, apdorojimas kt. medžiagomis), kad lengviau, sparčiau ir stipriau vyktų jos cheminis ar fizikinis kitimas. atitikmenys: angl.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • activation — aktyvacija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Molekulių sužadinimas; tokios molekulės lengviau reaguoja. atitikmenys: angl. activation vok. Aktivation, f; Aktivierung, f rus. активация, f; активирование, n pranc.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas